spipzine

Accueil > Ateliers > Making of > [v. 0.1] Un petit tour à la fraîche

[v. 0.1] Un petit tour à la fraîche

Où l’on tire des plans sur l’internet.

dimanche 9 juillet 2006, par comradE Ogilvy

Le squelette de spipzine est une adaptation progressive du squelette par défaut de SPIP 1.9. Deux axes sont privilégiés dans cette exploration : personnalité / ergonomie de spipzine, et poursuite d’une réflexion sur les spipkits.

La position que je tente de prendre est celle d’un relatif novice qui veut explorer et modifier le squelette par défaut, petit nom fraîchdist. Je cherche à voir où mène cette approche, et à quel point elle peut être une alternative pédagogique à l’installation immédiate de nouveaux squelettes de tierce partie.

Parallèlement, j’étudie la façon dont on pourrait y articuler un système plus modulaire, en poussant l’utilisation des inclure. L’enjeu est de pouvoir imaginer des pages "composites", comportant des espaces au contenu facilement interchangeable, disponible sous forme de "noisettes". À cela s’ajoute évidemment une standardisation des commandes d’habillage, et la fraichdist a fait beaucoup en ce sens.

Règles du jeu

Dès le départ, je me fixe une règle, pour voir s’il et possible de s’y conformer : ne pas toucher aux feuilles styles de la distribution [1]. Ce parti-pris qui peut sembler étrange, et dont je suis conscient qu’il risque de rencontrer ses rapidement ses limites, a pour raison de pouvoir tenir compte des modifications éventuelles de la dist, ce qui était souvent le cas lors de la phase de test de la 1.9. Je me contente donc d’ajouter une feuille maison, spipzine.css pour les styles qui me manqueraient. Ceci a un corollaire intéressant : exploiter à fond les styles existants, et de façon imaginative.

La deuxième règle est donc d’externaliser au maximum les boucles d’affichage. Au fur et à mesure, je tente d’adapter les boucles de la dist pour les remplacer par des inclusions, les noisettes. Ceci ne se fait pas toujours sans mal, mais permet d’améliorer chaque nouveau module de façon autonome, d’y accéder facilement, tout en créant des pages de base dont le code est facile à lire. De plus, en cas de mise-à-jour ou de changement de squelette, il suffit tout simplement d’y recopier les lignes d’inclure. Dans cet état d’esprit, j’ai pris la convention de nommage des fichiers suivante :
- inc-xxx lorsque je modifie un inclure de la dist, on garde son nom.
- 1nc—xxx les inclure que j’ai créés.
- 2nc—xxx les provisoires.
- 3nc-xxx les noisettes de tierces parties
- 8nc—xxx les désactivés (qui normalement ne se retrouvent que dans les squelettes de test).

Bien entendu, les xxx sont des titres parlants. Lorsque les noisettes sont spécifiques à une page, je l’indique : par exemple, 1nc-som-edito pour l’inclusion de l’éditorial sur le sommaire. De cette façon, mes dossiers squelettes sont bien rangés et l’on s’y retrouve aisément.

De façon à ce que ces noisettes soient facilement échangeables, je respecte les styles des boucles de la dist. S’il advient que je doive en rajouter, je tente de le faire de façon claire, en appelant des styles de spipzine.css si c’est un style à vocation générale, ou bien en les mettant "en dur" dans la noisette s’il s’agit d’un cas particulier. Par exemple, j’utilise les boîtes <div class="divers"> pour ajouter des panneaux dans les encarts, mais le formatage du contenu est aligné à gauche. J’ai donc créé une classe centre qui corrige (par des marges auto droite et gauche), et en utilisant la capacité des css à appeler deux styles à la fois, cela me donne <div class="divers centre">.

Organisation générale

Je dispose de trois occurrences de spipzine : une en local pour mes essais, la version publiée qui répond au nom de domaine zine.spip.org, et une version "d’évaluation" [2] également en ligne, pour faciliter la collaboration et offrir un site de secours. J’ai bien sûr installé le switcher de squelettes : j’ai donc pour chacune deux dossiers squelettes, squelettes et squeletest. Le premier ne contient que les fichiers modifiés validés, et les seconds en ligne sont souvent les mêmes que les premiers, n’étant modifiés que lors des phases de test. La version publiée tourne sous svn, les deux autres sont la 1.9 officielle.

Cette organisation peut paraître un peu lourde (le squelette test de zine.spip.org n’étant a priori pas nécessaire), mais j’y trouve confort et sécurité. Lorsque j’ai validé une série de modifications sur les squelettes test, je les reporte dans mon dossier squelettes local, qui distribue ensuite sa version à jour. Pour les sauvegardes de la base, donc du contenu éditorial, j’agis à l’inverse : les modifications sont faites en direct sur le zine, puis j’effectue mes dump vers mon local, et de là vers le site test.

Voilà, les bases sont fixées, tout est en place, le prochain chapitre abordera les premières modifications.


[1Il faudra néanmoins les recopier dans le dossier squelettes.

[2On reconnaîtra le vocabulaire de Dreamweaver.

Messages

  • J’ai exactement la même démarche............

    Par contre je suis un peu plus brouillons dans mes nommages de squelettes...

    Je décide donc d’incrémenté le site en 0 ;1 ;2 ;3 ;etc... sur un serveur free-eos.

    Il me faut donc expliquer le pourquoi du comment...

    Ah oui une chose je sohaite proposé quelquechose un jour ou l’autre en automatique ; donc j’aprecie les switcher ; spip-clone ; multispip etc...

    Allez hop je référence ton site chez moi.

    Voir en ligne : Asso-b@ch@nt

    • Merci de ton commentaire… À mon tour je t’encourage à nous relater tes aventures SPIP ici-même avec ton propre feuilleton. Si en plus tu conserves les versions précédentes, ça va nous faire un vrai roman-photos sites pour l’été !

    • Bon pour revenir au feuilleton....

      Et suite a ton commentaire et a la réunion de bureau "sic ; une assoc ; on ne fait pas toujours ce que l’on veut"

      Il a été décidé de fonctionner comme ça ; les étapes ne sont pas dans l’ordre.

      1° etape

      création de trois entitées

      - le site de production : hs a ce jour et jusqu’a ce que la version dev soit opérationnel

      - les sites de dev basées sur les svn. Incrementation par sortie de svn ; Garder l’ancienne. Chaque changement de svn ce fera pour chaque changement de travail ou d’intégration de plugins.

      - un repertoire des plugins utilisés

      2° etape

      - Ce réaproprié le squelette de départ en le passant en 1.9 ; réécriture des squelettes.

      - créer un journal de bord précisant le cheminement ; Objectif permettre a quiconque rejoignant en marche l’assoc de savoir la passé ; le présent et l’avenir.

      3° etape

      - Appliquer la régle du jeux de spipzine