spipzine

Accueil > Ateliers > Making of > [v. 0.2] Cuisine interne

[v. 0.2] Cuisine interne

Où l’on visite l’architecture locale.

mardi 1er août 2006, par comradE Ogilvy

SPIP est installé, mon petit système mis en place avec ses différents sites et ses règles du jeu. spipzine est prêt à accueillir les premières modifications de ses squelettes, mais basculons tout d’abord dans l’espace privé. En effet, il paraît presque incongru de concevoir des squelettes sans les penser comme forme d’un fond, en l’occurence éditorial. Quelque soit le contenu à venir, c’est la structure du site qui le modèle logiquement, et c’est cela que doivent mettre en scène les squelettes. Voici donc spipzine vu de l’intérieur.

L’intention qui compte

Avant d’envisager la création de la première rubrique, une réflexion s’impose sur la destination de spipzine, ainsi qu’un point sur les besoins et les désirs qui y conviennent. Parmi toutes les formes de sites SPIP, c’est bien entendu celle de l’inspiration originelle qui sera retenue : un webzine, de facture collective. Le sujet : SPIP au plus large, et le public idem. Attention, cela ne veut pas dire que tout est pour tout le monde, car le public de SPIP se décline au pluriel. Par profils, tout d’abord, tels que lecteur, rédacteur, administrateur, spipmaster [1], développeur [2]. Mais cette orientation est affaiblie par le fait que la réalité mêle cette classification, et qui plus est qu’une affectation particulière ne garantit pas le manque d’intérêt pour un autre.

C’est pourquoi, à une typologie du public, on préférera une organisation selon la nature de l’information, avec l’ambition de rendre celle-ci suffisamment intuitive pour que chacun soit en mesure de faire son propre choix d’information, de même que de ses méthodes d’accès. Et c’est là toute la difficulté de rendre cette organisation hiérarchique la plus cohérente possible, tout en restant ouverte à un contenu éditorial le plus divers, et intégrant des articulations "techniques" pour une navigation ergonomique. C’est pour cela que je préconise une solution simple : quatre secteurs qui présentent autant d’angles sur l’information, mais également de manière de l’aborder, avec un œil technicien et/ou badin. Le résultat, qui met sa simplicité à l’épreuve de titres parfois fantaisistes [3], le voici dans sa première ébauche, qui demandera évidemment à s’étoffer et s’affiner avec le temps, notamment par l’introduction à mesure des sous-rubriques et des mots-clé.

JPEG - 12.4 ko
Secteur 1
Les actualités

Pas demain la veille illustre bien ce propos du nommage. Si l’on ne comprend pas la nature du jeu de mot en titre de se secteur, le fait d’en comprendre le contenu, en éclairant son sens, doit le faire opter pour une option valable désignant l’actualité en général. Le pari risqué, c’est que pour accréditer cela, il faut une couverture correcte de "ce qu’il se passe dans le spipespace", qui demande forcément que cette veille rédactionnelle soit collective.

JPEG - 13.2 ko
Secteur 2
Les sites

Spipespace présente un autre type d’ambiguité qui est celui de la définition de ce néologisme. Avant de la développer un jour ou l’autre dans spipOpedia, disons qu’il s’agit d’une galaxie dont les étoiles sont les sites "SPIP", et c’est donc à eux que ce deuxième secteur sera dédié, sites et surf. Orientation dans le spipespace, mais aussi la part belle aux œuvres des spipmasters.

JPEG - 13.3 ko
Secteur 3
Les ateliers

Ateliers se nomme prosaïquement ainsi pour coller à l’aspect technique du contenu de ce secteur. Pour pouvoir en libérer les trois autres, il fallait consacrer une partie à collecter et isoler tout ce qui correspond à un désir de développeur, tant au niveau du site que du code. Elle s’adresse donc clairement au bricoleur en nous, sans pour l’instant de distinguo de niveau.

JPEG - 11.5 ko
Secteur 4
La culture

Histoire(s) oriente aussi directement vers la vocation culturelle de ce dernier secteur. SPIP, c’est en effet une aventure et sa communauté, anecdotes et ses usages. Là aussi, la participation de multiples rédacteurs est nécessaire pour que s’y cristallise le désir de raconter et le plaisir de lire.

Pour résumer, nous avons donc une palette proposant l’actualité, les sites, le développement, et l’esprit de SPIP. On se reportera aux copies d’écran, commentés dans le Descriptif des rubriques, qui n’est affiché qu’à l’usage des rédacteurs dans l’espace privé. Le commentaire public de la rubrique, apparaissant lui sur la page éponyme, se placera dans le Texte explicatif. Évidemment, un petit tour sur la page plan du site ou mieux encore, si vous avez l’honneur de contribuer au site, le panneau Tout le site de l’espace privé, offrent une vision directe mêlant structure et contenu.

Mots-clé

Nous venons d’établir l’architecture et la navigation verticale, hiérarchique et logique en dur du site. Les mots-clé vont permettre d’en briser la rigidité en permettant des approches horizontales, plus thématiques. À ce jour, trois groupes ont été créés, pour des besoins différents, comme on va le voir.

- Boussole

JPEG - 37.4 ko
Mots-clé Boussole

L’ordre alphabétique veut qu’on commence par ce groupe expérimental. Il a été créé comme pièce d’un dispositif non encore bien défini qui vise à faciliter l’orientation dans le spipespace et particulièrement l’accès aux sites de SPIP. Grâce à ce groupe, on peut relier n’importe quel élément à l’un ou plusieurs de ces sites. L’exploitation de ces mots est encore un peu confuse, hormis par l’affichage de la page Mot.

- Focus

JPEG - 25.6 ko
Mots-clé Focus

C’est le groupe le plus important, qui assure l’aiguillage de l’affichage des éléments. Les articles listés dans le sommaire, par exemple, répondent au mot Une, tandis que ceux qui sont affichés en fronton des pages sommaires et rubriques sont indexés Top. La Boussole, cette fois en tant que noisette d’accès affichée sur toutes les pages, voit sa liste de sites constituée par ceux indexés avec ce mot-clé.

- Tags

JPEG - 28 ko
Mots-clé Tags

L’accès thématique flou des tags est un apport très intéressant, qui sera de plus traité sous forme de tag cloud, une bonne plate-forme au visuel excellent. Leur rareté actuelle attend l’expérience pour se résorber.

Y’a plus qu’à


Cette organisation, si elle résiste au premier remplissage par la constitution du fonds rédactionnel, a nécessité quelques explications supplémentaires au visiteur attentif qu’a été BoOz, que je remercie pour avoir forcé ces éclaircissements. Je conçois bien qu’elle peut être déroutante au premier abord, surtout aride en explications, devrait à l’usage se révéler fluide à naviguer. Bien entendu, il faut à présent concevoir les pages qui vont pouvoir exploiter comme il faut les mécanismes préparés, et tenter d’en faire un site cohérent et ergonomique, quelle qu’en soit la richesse du contenu.


[1Le champ des compétences s’étend là de la conception au graphisme, et concerne l’élaboration complète des squelettes.

[2Les "codeurs", de contrib à spip-dev, en passant par la zone.

[3Excellent test pour voir si la structure a bien cette logique intuitive : si c’est le cas, le nommage étrange apparaîtra non comme une indication de direction, mais comme l’étiquette d’une certaine place, rapidement identifiée en tant que telle.