spipzine

Accueil > Ateliers > Making of > [v. 0.3] Remue-ménage

[v. 0.3] Remue-ménage

Où l’on fait un peu de ménage pour le printemps.

dimanche 15 avril 2007, par comradE Ogilvy

Nouveau coup de barre sur le zine, cap sur l’ouverture. Entre les nouveautés introduites par les mises-à jour de SPIP, l’intégration de quelques plugins, on prépare la mise en commun du squelette sur la zone et l’arrivée d’une rédaction plus étoffée. Et tout cela donne l’occasion d’un grand nettoyage de printemps.

Quelques principes

De retour joyeux de la dipi de Nantes, mon camarade NicolasR reprenant systématiquement tout ce qui se dit ici sur contrib, ce qui fait que le point G (Google pagerank) commence à chauffer, quelques mesures s’imposent.

Jusque là, le zine était là pour occuper un coin / besoin du spipespace, et pas pour le remplir. C’était une façon de dire "Et si on se faisait un zine, on pourrait y lire ça", d’ébaucher une maquette destinée à tester notre besoin et nos réflexes d’information. Comme de tracer avec du fil par terre le plan d’une prochaine école.

Le zine a rempli sa première mission, ressembler à un spip, maintenant il faudrait qu’il commence à ressembler à spipzine. Et ça ça n’est pas juste quelques poignées d’articles semées en vrac dans des rubriques, c’est une tuyauterie complexe qui débouche sur la notion de lieux, conçus pour et par l’informations qu’ils proposent.

Cette notion de lieu est illustrée par le profilage, mais peut s’appliquer partout où l’on se trouve. Elle se croise par ailleurs avec les autres lieux que sont les zones de la page, et leur rôle dans l’identification de là où l’on est. Or, dans le zine, bien des concepts dépassent le cadre physique de la rubrique ou même du mot-clé auxquels ils sont associés : boussole, spipopedia…. Seul un espace dédié peut permettre de faire face à la diversité des approches de la première, et des besoins spécifiques de la seconde, pour n’en rester qu’à ces exemples.

En contrepartie, nous avons tout un ensemble d’objets d’information, qui viendront dans leur agencement modulaire inventer et construire ces lieux. Ces éléments sont bien sûr ceux qui seront extraits de la base par les balises, mais mis en scène dans des noisettes spécifiques dans des pages contextualisées. C’est pourquoi une indexation en bonne intelligence avec la conception des pages est une opération délicate, pour laquelle la profilisation est un projet pilote.

À l’heure où sont écrites ces lignes, ça ne se voit pas mais spipzine est en total chantier. J’ai commencé à taper dans les pages standard de la dist, rubrique, mot et site. Le but est de dûment les noisettiser, tout bien commenté, à la fois pour se donner une idée et mettre proprement sur la zone. Je commence à bricoler deux trois noisettes, mais vu le temps qu’il me faut pour aligner trois lignes de code, toutDoux, hein.

Cette fragilité explique en grande partie l’air bougon que je prends lorsqu’une heureuse collaboration se transforme en pagaille ou amène des problèmes qui dépassent mon attention. Ce machin-là, pour moi, c’est à mi-chemin entre le puzzle et le château de cartes, ça se manie avec délicatesse. Comme on se disait tout à l’heure avec Pascale, le zine, c’est biologique, faut juste le nourrir gentiment avec ce qu’il lui faut, et ça pousse tout seul. Notre travail, aussi bien du côté de la rédaction que de celui des squelettes, c’est d’accueillir, et il faut d’abord disposer du bon outil et du bon fonctionnement pour cela.

Spipzine n’est pas un site qui ne sait pas trop comment se faire, au contraire. C’est la mise en œuvre de certains concepts, plus ou moins bien décrits ici où là. Ils ne sont pas appliqués de façon visible, et encore largement sous-exploités, mais tout se construit pour qu’ils puissent prendre forme. De façon générale, la majorité de mes choix a là des raisons, que je puis développer si nécessaire, mais qui tiennent à la cohérence du développement.

Alors si vous voulez aider, demandez d’abord où ça en est, pour pouvoir y intégrer votre idée de façon équilibrée. Puis proposez, servez-vous de Gribouillis, c’est fait pour ça. De cette concertation, on décide quoi et comment, et on y va. Tant que cela n’entre pas en conflit avec les principes exposés, votre contribution est précieuse. Mais n’oubliez pas une chose : c’est surtout ce que vous y écrirez qui fera le zine.

Modifications

Passons à l’aspect pratique. Parce qu’il a bien fallu, malgré mes tentatives de fuite, y mettre les mains, dans les tuyaux. Expérience précieuse, je dirais presque moi aussi indispensable, mais fastidieuse, limite frustrante, et surtout incroyablement chronophage. Presque pire que les paroles inutiles, enfin…

La rédaction
Le plus important a été la création du groupe Flux, ouvrant les quatre futures pageportes : webzine, rédactions, design et .dev. L’accueil n’est toutefois pour l’instant que la page mot brut de dist. Elle présente cependant les listes d’éléments concernés par le mot, permettant de donner une première ambiance de contenu éditorial. L’indexation n’est d’ailleurs pas tout à fait terminée, notamment pour les sites.

Pris le temps également de remplir le plus possible les logos, d’article et en particulier de rubriques, d’ailleurs (pour l’instant, uniquement les secteurs) utilisées réduites pour agrémenter et identifier inc-rubriques. Les logos des sites de la boussole ont au passage été réactualisés. Tout ça m’a valu la reprise de conscience de l’importance de bien connaître son contenu, particulièrement dans ce cas ou il doit pouvoir être pointé ou réutilisé ailleurs. De ce point de vue-là, il y en a suffisamment pour l’instant, et de types assez variés pour pouvoir tester.

Les pages
Changements principalement cosmétiques pour le sommaire, habillage et réagencement des boîtes. Des petites icones bien utiles comme points de repère, pas encore passées en styles. La boussole a hérité du bouton de download de SPIP, ce qui a permis de se débarrasser de la vieille pub. De derrière, pas grand chose à part mise à jour des head de la dist 1.9.3 et le basculement du fil d’Ariane à droite, lui aussi général. L’idée est de concentrer en haut à droite les informations de situation.

Ceci trouve un développement direct dans les nouvelles pages rubriques et mot, qui mettent à profit les beaux logos dans un <div style=Divers> passé en blanc. Spectaculaire, discret, pas cher, mais surtout objectif atteint : par défaut, le lecteur saura toujours facilement et logiquement où il est.

Pour le reste, on peut dire que c’est encore à l’étude, ça se prototype en local. Je mets en ligne au fur et à mesure, parce que plus j’en fais, moins j’ai besoin d’expliquer, sauf ici. Déjà quelques noisettes dont on verra sûrement l’apparition dans les jours qui viennent, et quand il y en aura suffisamment, on pourra commencer à vraiment s’amuser. Il sera alors temps de décliner ces pages génériques en les spécialisant adéquatement.

Mécanique
Comment passer à côté de l’installation de Gribouille, et pour ça du plugin Crayons ? Il faut avoir les autorisations, c’est à dire, je pense, être rédacteur, et c’est un monde nouveau qui s’ouvre. C’est vraiment trop fort, en plus du bonheur d’avoir un wiki sous la main.

BoOz a activé quelques autres plugins, en vue de l’invasion du multimedia qu’il nous prépare en noisettes à styles standard, s’il vous plaît et merci Vincent. Voilà, tiens. Tout en modèles sur les styles de la dist.

Moralité

Sortant de l’hibernation, le zine bouge doucement. Mais si la petite feuille émerge tout juste de la terre, l’écureuil consciencieux le sait bien : en avril, ne te découvre pas d’une ligne. Bref, c’est en bas que ça se passe, et j’y retourne parce qu’ici c’est déjà un peu has been.

Messages